Office de Tourisme



THEMINETTES    150 hab

  Le village, à 2 kilomètres de la D.840 (ex N.140) (Brive-Rodez) et à 8 kilomètres de Lacapelle-Marival, est situé sur le Causse, plateau calcaire à l’altitude moyenne de 350 mètres, et inclus dans le Parc Naturel des Causses du Quercy créé en 1999.

  Situation et géologie

Le village, à 2 km. de la D.840 (ex N.140) (Brive-Rodez) et à 8 km. de Lacapelle-Marival, est situé sur le Causse, plateau calcaire à l’altitude moyenne de 350 mètres, et inclus dans le Parc Naturel des Causses du Quercy créé en 1999. Il est au commencement d’un système géologique particulier nommé «karstique» (par référence au nom d’un plateau calcaire de Slovénie) et dans lequel s’est effectué, après soulèvement des roches du Massif Central il y a 60 millions d’années, un drainage des eaux de surface et leur cheminement souterrain dans les galeries naturelles formées par la corrosion de certaines roches tendres du sous-sol. Il en résulte une topographie très prisée des spéléologues, amateurs de grottes, de gouffres et de résurgences.

  A découvrir...

C‘est ainsi qu’a Théminettes, on peut voir à 500 m. à l’ouest du centre du village, le ruisseau le Francès venant de traverser le Limargue (argile et grès) disparaître dans les profondeurs du sous-sol dès son arrivée sur le Causse, au lieu dit « les Pertes du Francès ». Après un parcours souterrain mouvementé ses eaux réapparaissent à Cabouy, près de Rocamadour, avant de se jeter dans la Dordogne à Lacave.

  On peut admirer dans le village de très belles maisons quercynoises construites entre le XVIIème et XIXème siècles ainsi que l’ancien presbytère, datant de la Renaissanceavec, avec sa belle tour ronde. L’ensemble lui donne  tout son caractère.

  Alentour se trouve le moulin de Cavaillé construit au XIIIème siècle ainsi que sur la route menant à la Nationale, la très belle demeure de Roumegoux dont les origines remontent au Xème siècle.

  Le Causse est un endroit privilégié pour la randonnée, le plus fréquenté (le circuit 17 du guide du Parc Naturel) propose d’emprunter des sentiers tantôt bordés de murets de pierre sèches traversant des bois ombragés où poussent chênes pubescents et érables de Montpellier, tantôt des espaces calcaires ensoleillés où le genévrier réside en maître.

Le sol calcaire du Causse est aussi un terrain de choix pour de multiples variétés d’orchidées sauvages, dont certaines sont protégées : orchidée Bécasse, Bouc, Mouche, Abeille, Singe ou orchidée militaire, brûlée, pyramidale …)

  A découvrir au cours de ces promenades : des cazelles en pierre sèche, qui autrefois servaient de refuge aux bergers (races de brebis caussenarde dites « à lunettes »), des dolmens, les vestiges de la Fontaine dite des Lépreux ainsi que le site de la Grotte de Marut. Autant de « trésors » qui rendent le causse si attachant pour qui sait prendre le temps d’observer les beautés d’une nature préservée et de goûter la sérénité que procure ces paysages.